Pourquoi une extension vers l’aéroport ?

Le projet d’extension de la ligne 3 du tramway bâlois au-delà de la gare de Saint-Louis constitue un catalyseur pour le développement urbain des quartiers et secteurs Nord-ouest de l’agglomération trinationale irrigués par la RD 105.

Il s’inscrit en cohérence avec les documents de planification et encourage une densification du territoire de la CA3F
en lien avec l’attractivité économique de Bâle, source de déplacements.

Trait d’union direct avec le Centre-Ville de Bâle, le prolongement de la ligne 3 du tramway bâlois gomme « l’effet frontière ». Il permet d’esquisser la poursuite du tramway jusqu’à l’aéroport, équipement structurant trinational, en passant par les secteurs du Quartier du Lys et du Technoport dans lesquels il est appelé à répondre aux besoins de mobilité qui accompagnent la densification urbaine et l’implantation de services et commerces importants.

Au-delà de ces secteurs en devenir, la ligne 3 permet aussi d’améliorer la qualité de vie par une réduction de pollution due à la captation d’une partie importante de la circulation automobile engendrée par les déplacements en provenance ou à destination du Sundgau et, plus loin, jusqu’au périmètre de l’agglomération mulhousienne.

Par ailleurs, la poursuite de la ligne 3 en direction de l’aéroport permet de renforcer l’attractivité du pôle multimodal de la gare avec des retombées positives pour le centre-ville et le parking de rabattement.

Le tramway est destiné à devenir la colonne vertébrale du développement du Technoport en assurant la synergie avec
les activités aéroportuaires.
Il résulte de l’étude de faisabilité de la Gare de Saint-Louis à l’aéroport dont le tracé de la ligne du tramway est conditionné par des points clefs :

  • Le franchissement de la RD 105,
  • Le positionnement de la station de desserte du Pôle de loisirs et de commerce,
  • Le franchissement de l’emprise réservée au Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour la liaison ferroviaire vers l’aéroport,
  • Le franchissement de l’autoroute A35,
  • Le réaménagement du parvis du terminal de l’aéroport.

Par ailleurs ces mêmes études ont permis :

  • d’aboutir à une première étape de caractérisation du tracé envisageable sur la base d’analyses comparatives ;
  • de confirmer la faisabilité du projet et de l’infrastructure projetée ;
  • de préciser la solution retenue tant au niveau des caractéristiques techniques et d’insertion et de ses équipements d’exploitation, que de l’organisation des circulations et de la requalification des espaces publics ;
  • de confirmer la cohérence de l’opération projetée avec les objectifs du PLU de Saint-Louis ;
  • de confirmer la cohérence de l’opération projetée avec la politique globale de déplacements retenue à l’échelle de l’agglomération ;

UN PROGRAMME DEUX OPERATIONS

Afin de clarifier le vocabulaire utilisé dans la plaquette, notons que :
Dans la pratique, le projet d’extension entre la gare de Saint-Louis et l’Aéroport s’articule autour d’un programme
composé de deux opérations :

  • Opération n° 1 : Gare de Saint-Louis – Pôle de loisirs et de commerce
  • Opération n° 2 : Pôle de loisirs et de commerce – Aéroport

L’objectif est d’accroître l’offre de transports en commun tout en préservant les potentialités d’expansion de ce secteur en développement (en lien avec le Schéma Directeur du Technoport) dans l’attente de l’achèvement des études relatives au tracé du débranchement ferroviaire de la ligne SNCF Bâle-Mulhouse entre l’aéroport et la gare de Saint-Louis, de la zone de loisirs et du Golf dans la partie Nord du Technoport et du réaménagement du parvis de l’Aéroport.

 

Image phases d'extension de 2017 à 2021